« Belgian Couch » : les œuvres en pierre bleue de Matthias Kohn

Convivialité, sentiment d’être chez soi et nature ne font plus qu’un dans « Belgian Couch », une série des sculptures en pierre bleue signées Matthias Kohn

Depuis juin 2020, trois communes des Cantons de l’Est ont la chance d’accueillir de sublimes œuvres en pierre bleue imaginées par Matthias Kohn, sculpteur et designer originaire d’Aix‑la‑Chapelle. Le trio de sculptures installées à Eupen, Lontzen et Raeren porte le nom de « Belgian Couch » et rassemble des œuvres d’art commandées par l’Agence du Tourisme des Cantons de l’Est. Le nom de ces sculptures est loin d’être anodin : les créations sont certes jolies à contempler, mais elles ont également un but pratique. Elles peuvent en effet servir de banc et invitent donc les passants à s’y installer pour profiter d’une petite pause et de la nature environnante. Quel est le lien entre les meubles de Kohn et les Carrières du Hainaut ? Les dossiers sont en pierre bleue !

 631
19-11-2020
Header image CDH (1)_2

Le projet en quelques mots

  • Trois communes des Cantons de l'Est
  • Sculpteur et designer Matthias Kohn
  • Commandé par l'Agence du Tourisme des Cantons de l'Est
  • Dossiers en pierre bleue du Hainaut

Des matériaux régionaux de haute qualité

De solides blocs de Pierre Bleue Belge : voilà ce qui forme les dossiers de ces magnifiques sculptures. Les assises sont quant à elles en bois de chêne issu de forêts belges ! Comme ces deux matériaux sont largement utilisés dans cette région, le sculpteur y voyait une opportunité intéressante de les intégrer à ces œuvres. « La dimension locale était un aspect essentiel de ce projet, surtout en combinaison avec le chêne belge », explique Kohn, complètement sous le charme de la qualité, de la couleur et de la texture de la pierre naturelle. D’ailleurs, l’artiste n’en est pas à sa première expérience avec ce matériau : il crée des œuvres à partir de pierre bleue depuis près de quinze ans. « La Pierre Bleue Belge est facile à travailler, offre une belle densité et est disponible en différentes finitions. Et puis, il y a également cette odeur particulière qui se dégage lorsque vous sculptez un matériau qui se compose de limon fossilisé. »

Se sentir comme à la maison

Au sujet de la pierre bleue, Kohn confie que ce matériau lui est extrêmement familier : « Entre des escaliers en pierre naturelle qui mènent à mon appartement, les nombreuses façades et autres éléments de construction présents dans mon quartier, j’ai toujours été entouré par de la pierre bleue dans ma région d’origine. » Comme elle lui rappelle son Aix-la-Chapelle natale, la pierre bleue était parfaite pour symboliser les concepts de « foyer », de « chez-soi » et de « patrie » auxquels fait référence son projet.

De la pierre bleue, sculptée à la main

« Les blocs de pierre ont été livrés à mon studio en avril 2020, dans les mesures exactes que j’avais demandées », raconte Kohn. L’artiste a ainsi pu se mettre immédiatement au travail. Plusieurs semaines durant, il a sculpté et façonné petit à petit la pierre, millimètre par millimètre. « Dans un premier temps, j’ai taillé la pierre sommairement avec les outils adéquats », poursuit Kohn. « Une fois que j’avais obtenu la forme souhaitée, je suis passé à des instruments plus précis. L’ultime étape s’est avérée être la plus intensive, puisque j’ai terminé le travail sans machine, avec mes propres mains et un peu de papier de verre. Les arrondis et courbes sont les endroits qui m’ont demandé le plus de temps. » Les trois créations du projet « Belgian Couch » ont été transportées à leurs emplacements respectifs

« Bienvenue, prenez place »

Kohn espère qu’à la vue de ses créations, les passants se sentiront les bienvenus et s’installeront dans ses fauteuils de pierre. « Cela bouclerait joliment le projet ; voir qu’ils sont toujours occupés, et ce, d’une manière à chaque fois différente. Qu’importe si les gens tombent par hasard sur les créations alors qu’ils cherchent un endroit pour se reposer après une promenade ou qu’ils s’y rendent expressément pour les voir : ces créations attireront du monde pour différentes raisons, qui dépendent entre autres de leur emplacement. » Un autre facteur déterminant reste le moment des visites. La pierre bleue se réchauffe lentement et progressivement au soleil, alors que les parties restant à l’ombre restent agréablement fraîches. Un dernier point à souligner concerne l’apparence de la pierre non traitée, qui évoluera en fonction du temps. Il s’agit en effet d’un aspect essentiel de l’œuvre : les superficies les plus exposées au toucher finiront par s’assombrir avec le temps, ce qui donnera un sublime effet poli.

Vous souhaitez admirer de vos propres yeux les sculptures de la série « Belgian Couch » ? Et vous installez sur l’une de ces sublimes créations ? Consultez leur emplacement sur cette carte. Bonne promenade !